Regards

Nos vaisseaux de pierre

Lumières proches du solstice d'été à Ste-Marie-Madeleine de Vézelay

Arrivé en France le 15 avril, j'ai assisté en direct, avec un sentiment de tristesse et d’impuissance à la destruction du toit de Notre-Dame de Paris. Huit siècles de présence, de témoignage, de résistance envolés en fumée en quelques heures. Je me suis rendu sur place le lendemain matin pour y constater soulagé que les dégâts s’étaient apparemment limités au toit et à la flèche centrale.

Lire la suite

Haut de page